Conseil du 15 10 19

Présents : Mmes Flamini, Hasse, Mattioli, Poirot, Alexandre, Friry, Kollar, Delavaud, Comandini, Nosal. Mr Lecomte ( enseignants ).

Mmes Pernigotto, Gillet, El Kharim, Salihi, Constancy. Mrs Girard, Stockholm, Kaci, Nozeret ( parents ).

Mme Fernandez-Aubertot ( mairie ).

Mme Vandendrische ( DDEN ).

 

Excusés : Mme Goiset

 

Election du comité :

Elle  a eu lieu vendredi 11 octobre. Nous comptons 416 parents inscrits. 186 ont voté. On compte 31 bulletins nuls ou blancs.

Le taux de participation s’élève à 44%.

3 personnes ont voté directement au bureau de vote.

L’an prochain, le vote aura lieu uniquement par correspondance.

 

Comptes coopérative :

Le solde à la fin de l’an passé se montait à 9 386 €. Les comptes sont disponibles sur le site de l’école.

 

Cette année, nous avons payé un voyage au Parc Argonne et des abonnements à des revues pour les enfants.

Chaque classe a un crédit de 450 € pour ses dépenses annuelles, et 1 000 € sont réservés aux sorties.

 

La participation demandée aux familles est toujours fixée à 13 € depuis très longtemps. Il faut savoir que pour être affilié à l’OCCE, nous devons verser 708 €.

( 587 € d’affiliation et 121 € d’assurance ).

 

Pourquoi avons-nous besoin d’une coopérative ?

C’est un moyen de payement sans lequel nous ne pourrions mener de nombreuses activités. Nous disposons d’un chéquier et d’une carte bancaire.

Nous disposons de crédits à la mairie. Les crédits élèves sont consacrés à la papeterie et aux manuels. 

Les crédits mairie ne peuvent être dépensés que sous la forme de virement administratif. Bien peu de commerces acceptent ce type de payement. Il est parfois impossible d’effectuer les achats nécessaires à la vie de la classe.

 

C’est là que la coopérative prend le relais. Et que nous pouvons mener à bien certaines activités. Sinon, il faudrait purement et simplement annuler les travaux prévus avec les élèves.

 

Organisation des APC :

Ce sont les activités pédagogiques complémentaires. Nous avons l’obligation d’effectuer 30 heures par classe, en dehors des horaires scolaires pour des activités d’aide aux enfants en difficulté.

L’organisation est souple. Chaque classe pouvant s’organiser comme elle le souhaite. Certaines classes travaillent de 11h30 à midi, d’autres de 16h30 à 17h10. Le calendrier annuel n’est pas le même pour tous.

Le fonctionnement : nous proposons des créneaux horaires aux familles. Libre à elles d’accepter ou refuser cette aide.

 

Evaluations CP et CE1 :

Pour des informations institutionnelles :

CP :     http://eduscol.education.fr/cid132705/evaluations-au-cp.html

CE1 :   http://eduscol.education.fr/cid132724/evaluations-ce1.html

Les enseignantes de Cp et de Ce1 ont fait passer ces évaluations à leurs élèves.

Il va falloir les exploiter à deux niveaux. En essayant d’aider les élèves révélés en difficulté, et en analysant les résultats de manière globale, pour adapter les pratiques de l’école.

Les familles recevront les résultats de leurs enfants.

 

Langues proposées hors temps scolaire :

Ces langues font partie d’un dispositif appelé ELCO ( enseignement des langues et cultures d’origine ). Elles étaient autrefois réservées aux enfants dont les parents avaient certaines origines. Ce dispositif est maintenant ouvert à tous.

Pour notre école, les différents sondages ont révélé des demandes en arabe, italien et portugais. Un professeur d’italien et un professeur d’arabe ont été nommés.

Nous ne maîtrisons absolument rien de ce dispositif ( langues proposées, intervenants,...) réservé aux langues figurant sur le document communiqué aux familles en fin d’année scolaire.

Les cours ont lieu le mercredi, dans la classe de Mr Lecomte.

 

Organisation de la natation :

La piscine de Longwy a des problèmes de personnel. Il n’y a pas assez de MNS pour organiser la natation comme les dernières années.

Les enseignantes ont dû adapter, soit le fonctionnement, soit le calendrier.

Certaines classes n’utiliseront plus le petit bain, d’autres iront à la piscine en alternance avec une autre classe ( une semaine sur deux ).

 

Projet d’école :

Nous avons rédigé un nouveau projet d’école.

Il comprend deux axes. Le premier est destiné à enrichir le lexique des élèves. Les actions prévues concernent la lecture, la compréhension, et l’augmentation de la durée de concentration.

Le second axe vise le vivre ensemble. De trop nombreuses incivilités, disputes, ou insultes nous amènent à intervenir. Les actions devraient améliorer le respect des autres, et des règles de vie, en particulier lors des récréations et de l’accueil.

 

Sécurité :

Nous devons prévoir trois types d’évènements : incendie, accident environnemental avec confinement, et intrusion dans l’école.

Nous réalisons des exercices spécifiques au cours de l’année. Evacuation incendie dans le premier mois de classe, et attentat-intrusion avant la Toussaint. Deux autres exercices concernant le risque incendie et un avec confinement restent à réaliser sur l’année scolaire.

Pour l’incendie, l’évacuation se fait vers le stade municipal.

Le confinement, lui, est réalisé dans les locaux de l’école.

Pour le risque attentat-intrusion, nous avons retenu l’évacuation de l’école, puisque nous n’avons aucun local permettant une mise à l’abri. Lors des exercices, nous évacuons vers la mairie. A ce sujet, la future fermeture du préau pourrait intégrer des contraintes liées à la sécurité des élèves. Fenêtres en hauteur, entrée résistante, par exemple.

 

Le problème de l’alarme se pose toujours. Elle doit être différente de celles concernant l’incendie et le confinement, pour éviter des situations de stress en cas d’incompréhension ou de fonctionnement anormal de l’alarme en place. Ce problème s’est déjà posé, et s’est encore posé cette année.

 

L’alarme devrait pouvoir être activée de partout. Nous attendons des nouvelles de la part de la mairie.

 

Equipement informatique :

La mairie a équipé deux classes du premier Studal avec des TBI.

Toutes les classes devraient avoir, dès cette rentrée, un ordinateur à brancher sur les TBI ou des TV.

Les dernières classes seront équipées en 2020.

 

Effectifs et perspective :

 

Nous avons à ce jour 253 élèves. Une nouvelle élève de CM2 nous rejoindra bientôt.

 

La prévision pour 2020/2021 fait état de 253 élèves. Nous conserverons donc la même structure l’année prochaine.

 

Il faut savoir que de nouveaux logements (  100 ? ) seront livrés en fin cette d’année scolaire ou en début d’année prochaine. Quelles seront les incidences sur nos effectifs ?

 

Il faut envisager l’organisation retenue ( quel local ? le mobilier ? ) en cas d’arrivées importantes, pour ne pas être pris de court. Même s’il faudrait une trentaine d’élèves pour ouvrir une onzième classe.

 

Calendrier de l’année :

Il se trouve à cette adresse : http://jeanmacelexy.toutemonecole.com/page/1034966

Attention, il peut être modifié.

 

Site de l’école :

Rappel aux familles de l’adresse :   http://jeanmacelexy.toutemonecole.com/

On y trouve la gestion des absences d’enseignants en direct, des informations sur le fonctionnement de l’école, les menus de la cantine,…

L’inscription à la newsletter permet d’être informé de la parution de nouvelles informations.

Questions parents :

 

Montres connectées : on nous demande de mettre en place un dispositif pour faciliter la détention des montres connectées par les élèves.

 

Ces dispositifs connectés avec carte SIM et micro posent un gros problème. Si l’on peut comprendre que cela rassure des parents, nous sommes profondément ennuyés lorsque nous constatons leur présence.

 

Ils permettent de téléphoner à certains numéros prédéfinis, ce qui est évidemment interdit dans une enceinte scolaire, mais aussi d’écouter à distance l’environnement de l’enfant.

Dans le cas d’une utilisation malveillante, on peut, à distance, écouter ce qui se passe dans une classe, chez un conjoint dont on est séparé, chez une nourrice, les conversations privées entre enfants ou adultes se trouvant assez près… Ce n’est pas anecdotique. C’est une des raisons pour lesquelles l’Allemagne a interdit la vente de ces montres.

Elles peuvent être facilement piratées. Les enfants porteurs de ces objets connectés ne sont donc pas forcément en sécurité.

Il  est en outre strictement interdit par la loi d’apporter téléphones allumés ou ces montres à l’école. Nous devons les confisquer.

Nous ne pouvons pas, aller contre la loi, en permettant aux élèves d’apporter ces appareils.

Se poserait aussi le souci du stockage. Où ? Par qui ? A quel moment ? Nous avons 250 élèves. Si un jour, cela devait être autorisé, ce serait ingérable.

A l’heure actuelle, lorsque nous constatons la présence des montres, nous les rangeons dans des endroits où les conversations ne peuvent pas être interceptées. Mais ce n’est pas satisfaisant ( caves, toilettes des Studal,… )

Il faudrait peut être installer des boîtes à l’extérieur des bâtiments.

Yearbook : le comité de parents éditera un yearbook, cette année. Les enseignants se chargeant de photographier les enfants. Mr Stockholm peut passer dans des classes si les enseignants le sollicitent.

Les enfants et les écrans : le comité demande s’il est possible d’organiser une action sur ce thème. Les enseignants se chargeront du volet « élèves ». Il faudra trouver un intervenant pour les parents qui souhaiteraient s’informer. Mr Kaci nous dira s’il a une possibilité.

Demande d’ASVP : le comité demande si la mairie peut demander à son ASVP qui est souvent présent devant l’école, s’il peut se positionner devant le Studal.

Pose de brise-vue : le comité demande s’il est envisageable de séparer la cour et le terrain de pétanque, par la pose d’un brise-vue, pour que les personnes extérieures à l’école ne puissent plus s’adresser aux enfants.

Dans tous les cas, il est demandé aux enseignants de veiller à ce que les enfants ne s’approchent plus des grilles.

Kermesse : Le choix de la date fait l’objet d’interrogations. Samedi ou vendredi soir, comme habituellement ?